Qui sommes nous?

 

Mision
 
Alphabeille Vanier offre une démarche d'alphabétisation populaire et de participation citoyenne.
 
Orientations
 
1- Sensibiliser la population de Vanier et ses environs à la réalité des personnes analphabètes;
 
2- Offrir un apprentissage de la lecture, de l'écriture, du calcul et de l'informatique à partir du vécu et des besoins des participants;
 
3- Outiller les personnes dans le développement d'une analyse critique de leur situation sociale et économique afin d'améliorer leur qualité de vie;
 
4- Être un milieu de vie sensible à la réalité de ses membres et capable d'une prise en charge collective de leurs besoins.

C’est quoi l’alphabétisation populaire ?

Alphabeille est membre du Regroupement des groupes populaire en alphabétisation du Québec (RGPAQ) et partage ses principes, dont entre autres que:
 
L’Alphabétisation populaire se caractérise par la croyance que chaque être humain peut devenir acteur de sa vie et doit pouvoir prendre la parole.
C’est une démarche de groupe, ce qui permet d'acquérir un sentiment d'appartenance, de réaliser des projets et d'avancer des revendications.
L’apprentissage est adapté à la vie quotidienne des participantes et des participants et elle tient compte de leurs besoins et de leurs attentes.
L’alphabétisation populaire s’appuie sur des valeurs chères au milieu communautaire : justice sociale, solidarité, démocratie, autonomie et respect.

L’analphabétisme, un phénomène marginal?

Au Québec, 19 % de la population québécoise âgée de 16 à 65 ans, soit près d’un million d’adultes, affichent actuellement de très faibles compétences en littératie (Compréhension de texte suivi). En plus d’avoir un impact sur la capacité à trouver un travail bien rémunéré, cela influe également sur le statut social, le niveau de participation à la vie politique, les possibilités d’expression culturelle, la santé, l’accès aux services sociaux et aux occasions d’apprentissage.

Pourquoi entreprendre une démarche d’alphabétisation?

(Propos entendus dans les groupes)

« Pour lire une recette de cuisine »
« Comprendre les manuels d’instruction »
« Lire des histoires à mes enfants, les aider à faire leurs devoirs »
« Parce que je suis tanné des jobs mal payés »

Et surtout :
« Pour reprendre confiance en moi »
« Pour briser mon isolement »